Formation d'une place publique à usages populaires multiples : De Bab el-Kasbah à Bab el-Massira

Place el-Massira (c) Souad Azizi

Observation ethnophotographique d'un espace public

  • Nom du fichier : Formation d'une place à usages populaires multiples : De Bab el-Kasbah à la Place el-Massira (1900-2012)
  • Taille : 9.02 Mo

Formation d'une place à usages populaires multiples : De Bab el-Kasbah à la Place el-Massira (1900-2012) Télécharger

Dossier photographique exposé dans le cadre du colloque national "Mohammedia : De la Kasbah de Fedala au pôle urbain et industriel aux dimensions stratégiques", organisé pa le Laboratoire "Patrimoine et identité", FLSH de Mohammedia, 23 et 24 mai 2012. 

L’objet de cette observation ethnophotographique est le processus de formation d’une place aux usages populaires multiples à l’emplacement de l’ancien rond-point de Bab el-Kasbah qui a récemment fait l’objet d’un projet de réaménagement (construction d’une fontaine et réhabilitation des rues mitoyennes). Cet espace public en émergence a fait l’objet, dès le lancement des travaux (2009) d’une observation quasi quotidienne et outillée (caméscope et appareil photographique). Ce qui a permis d’archiver
le processus de transformation physique de cet espace, mais aussi d’observer sur le vif les difficultés matérielles de la réalisation d’un projet urbain ambitieux et très coûteux. Ces difficultés étant le reflet des conflits et  enjeux dont il est l’objet en coulisses. Ce travail a également permis d’observer les pratiques d’appropriation de cet espace par différentes catégories d’usagers. Ce carrefour de circulation est devenu, avant même l’achèvement des travaux, un espace de vente informelle, un lieu de détente et de pratiques ludo-sportives (roller, football, etc.), un point de ralliement pour les cortèges des défilés autorisés, ainsi que pour les manifestations contestataires ou festives. Rebaptisé Place el-Massira, Bab el-Kasbah est ainsi redevenu un espace de rassemblement et de rencontre de populations venant de différents quartiers de la ville, un espace d’échange économique et d’interactions sociales intenses comme du temps où le souk de Fedala se tenait encore sous ses remparts.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site